Projet PANCARTA – Pandemic Answers Needed: Circus, Arts and Resources toward Adversity
 

Ce projet a une durée de deux ans : du 21 mars 2021 au 31 mai 2023.
Les structures participantes sont Le Freak Cabaret Circus de Valladolid en Espagne en tant que demandeur principal.

L' INAC au du Portugal, CARAMPA à Madrid en Espagne et le CRAC de Lomme en France.

L'objectif est de fournir des outils aux participants pour les aider à créer une pièce artistique à montrer à la fin du projet.

Travailler sur l'idée d'apprendre à « créer » en temps de pandémie. Le processus créatif change tellement en cette période de crise et nous croyons fermement que l'art est nécessaire pour permettre aux gens de penser et de rêver, car le rêve est l'une des rares armes dont nous disposons actuellement pour supporter ces temps sombres que nous vivons.

Plus nous sommes obligés de numériser notre processus de connaissance et moins nous sommes naturellement capables d'utiliser notre propre imagination pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et les changements dont nous faisons partie.

Les objectifs:

- Obtenir des outils pour soutenir la création artistique et culturelle, visant à aider les jeunes à surmonter les défis actuels et assurer leur autonomisation dans la création en temps de pandémie.
- Stimuler la participation et la créativité des jeunes dans la société, en les intégrant en tant que personnages principaux et organisateurs d'événements culturels et artistiques.
- Améliorer l'expression des jeunes ayant moins d'opportunités grâce au partage, à l'application et à la consolidation des meilleures pratiques développées et ajustées par les animateurs issus du secteur artistique.
- Fournir un espace pour l'interaction entre pairs, avec de nouvelles technologies, en élargissant et en approfondissant les moyens et les outils permettant aux jeunes marginalisés de participer à des événements artistiques, dans le cadre de la restriction de la pandémie et de l'urgence future potentielle.
- Améliorer l'espoir, la solidarité, la citoyenneté européenne, l'engagement et les compétences des jeunes ayant moins d'opportunités et des animateurs du secteur artistique grâce à l'autonomisation dans la création et la gestion d'événements en ligne.
- Promouvoir la prise de conscience de la réponse de l'UE à COVID pour plusieurs secteurs, principalement la stratégie de l'UE pour la jeunesse et Erasmus +

Les groupes de jeunes travailleront sur ces idées créatives pendant les deux années du projet et seront soutenus par des masterclasses et des tutoriels en ligne.
Tout au long du projet, les animateurs et jeunes seront soutenus par des partenaires dans l'organisation de labos de création, d'ateliers de présentation et de journées du cirque.
Cela se fera par le biais d'événements conjoints à court terme pour le personnel. De plus, 2 échanges de jeunes sont prévus, pour en faire les personnages principaux du projet.
En fait, le groupe de jeunes contribuera activement au développement et à la mise en place du Cupula Festival, au Portugal, tandis que le festival final se déroulera dans un cadre en ligne à Valladolid.

Ce projet amène les futurs artistes à se questionner sur leur métier en temps de pandémie. A l'issue de plusieurs rencontre dans les écoles partenaires, les élèves créeront un guide de bonne pratique face à une pandémie, et mettrons en place un festival en ligne de A à Z. La première rencontre aura lieu au CRAC de Lomme en décembre au moment de la Biennale des arts du mime et du geste.Source Freak Cabaret Circus

 

Le CRAC de Lomme accueille du 28 au 30 mars le Projet PANCARTA – Pandemic Answers Needed: Circus, Arts and Resources toward Adversity

Le Freak Cabaret Circus (Espagne) avec ses partenaires du réseau européen EEEC, les écoles de cirque : CRAC Lomme Lille de France, Carampa d'Espagne et INAC du Portugal, lancent les premières activités du projet LTTA Learning, Teaching, Training de PANCARTA Pandemic answer nécessaires : cirque, ressources artistiques face à l'adversité.

PANCARTA est un projet Erasmus + dans le domaine de l'éducation des jeunes et dont l'objectif principal est l'échange de bonnes pratiques sur la création et l'exposition en temps de pandémie en utilisant le cirque comme principal outil. Pendant deux ans, ces jeunes travailleront pour lancer un festival de cirque en ligne où ils pourront exposer leur travail.

Six jeunes de France, du Portugal et d'Espagne se rendront à Lille pour participer à cet échange, où ils acquerront des outils de création et de nouvelles technologies à appliquer dans leur projet final, la réalisation d'un festival de cirque en ligne.

 

Un grand merci au PRATO pour leur accueil